L'édito du mois de juin

Après les belles célébrations de Pentecôte et du jubilé d'Or de notre diocèse, qui nous ont procuré sans doute beaucoup de joie et en même temps permis d'envisager avec espoir l'avenir de notre mission évangélisatrice dans la Loire, nous voici arrivés au mois de juin, le dernier de nos activités pastorales avant les vacances d'été. Ce mois est celui des premières communions, de la dernière rencontre des fiancés, mais il est aussi celui où nous sommes appelés à poser un regard rétrospectif sur tout ce que nous avons vécu depuis le début de l'année pastorale.

 

Regarder en arrière et évaluer la distance parcourue, dans un esprit de reconnaissance envers Dieu pour tant de moments riches en grâces partagés lors de nos différentes célébrations et rencontres, même à distance, est une exigence fondamentale de notre vie si nous voulons grandir humainement et spirituellement de manière intentionnelle. C'est dans cette optique que nous offrirons également nos faiblesses et nos fragilités à la miséricorde de Dieu, confiants que ce qui compte le plus à ses yeux c'est notre engagement, notre ferme volonté de lui rendre témoignage, malgré des limites inhérentes à notre condition humaine et des difficultés indépendantes de notre bonne volonté comme c'est le cas avec la crise sanitaire liée au covid 19 que nous continuons à affronter jusqu'à ce jour.

En passant ce beau moment d'auto-évaluation individuellement, comme en équipe, nous nous rappellerons cependant que le but final consiste à nous projeter vers le futur pour envisager des initiatives pastorales que nous pourrons mettre en place à la prochaine rentrée pastorale. Tout cela, nous le remettons entre les mains de Dieu, persuadés que son Esprit Saint agit dans nos cœurs et qu'il nous inspirera ce qui est juste pour la bonne marche de notre communauté paroissiale. Qu'il en soit ainsi grâce à l'intercession de la Vierge Marie, notre mère du ciel, de saint Joseph, son époux chaste, et de saint Etienne, le patron de notre diocèse.

Père Floribert MULUMBA MUAMBI


Plus dans cette catégorie : « L'édito du mois de mai

Le blog