L'édito du mois de novembre

« Invité à être heureux ! »

En cette saison, l’actualité nous attriste, le temps est maussade et le moral en berne ! Pourtant, Novembre commence avec la fête de La Toussaint et cette Bonne Nouvelle : Jésus nous invite à être « Heureux », ou, tout du moins, à le devenir (Évangile Mt 5,1-12) ! Dans l’équipe « Pastorale du deuil » de la paroisse, nous nous sommes demandés comment notre mission pouvait nous mettre sur ce chemin :

- Ma mission avec l’équipe funérailles de la paroisse m’apporte beaucoup : le fait d’accueillir des personnes, des familles, de les écouter nous parler de leur vécu avec leur défunt, de leur peine, de leurs questions, de leur révolte parfois, crée des liens particuliers entre ces personnes et nous…

- Faire partie du service funérailles, pour moi, c’est une manière d’apporter un peu de réconfort et d’attention aux familles dans la peine. D’être présente, avec elles, dans cette démarche de respect et d’amour pour la personne défunte…

- Réfléchir et approfondir les lectures bibliques à la lumière de ce qu’ils nous disent de leur défunt est un travail qui me remet en question et me permet de voir les choses différemment dans ma manière d’agir et de les aborder avec un autre regard…

- Je me sens interpellé dans mon existence personnelle et aussi dans ma foi, et avoir l’occasion d’en témoigner, je trouve ça intéressant et valorisant. Cela m’oblige à creuser la question du sens de ma vie et de mon rapport aux autres et à Dieu, de mon Espérance, et je trouve que ça me fait grandir. Cela a été un peu le moteur de mon engagement dans l’Eglise et, notamment dans l’équipe funérailles…

- Souvent, à la fin de la cérémonie, les familles nous disent « merci » et cela nous encourage. Quand quelqu’un vous dit « merci », c’est que vous avez contribué à quelque chose qui le rend heureux…

- Depuis que je m’en occupe (2015), ça m’a beaucoup apporté au point de vue de l’animation des cérémonies et du relationnel avec les autres ; avoir fait des connaissances et être utile à servir l’église et les familles de cette manière me rend heureux…

- Les échanges et partages entre membres de l’équipe des différents villages me donnent le sentiment d’appartenir à une même communauté fraternelle…

- Depuis le début de mon engagement, j’ai été fier et heureux de pouvoir témoigner et proclamer publiquement ma confiance et mon attachement au Christ qui nous aime et nous sauve…

- Nouvelle arrivée, j’espère que je saurai, avec les autres membres de l’équipe, rendre tangible l’amour de Dieu pour chaque personne quelle que soit son histoire, unique et sacrée…

- L’âge avançant, je ressens l’urgence de transmettre le message d’Amour et d’Espérance du Christ, reçu de mes ainés dans la foi, à mon entourage, à des plus jeunes qui prendront le relais…

- Lorsqu’on accepte d’accompagner les familles en deuil, on se pose la question : est-ce que je vais être à la hauteur ?... Nous avons profité de l’aide de nos ainés qui nous ont accompagnés et des différentes formations qui nous sont proposées... Cette expérience est enrichissante.

Tous les baptisés sont appelés à s’engager dans la vie et la mission de l’Eglise, en fonction de leurs possibilités, leurs talents et leur charisme. L’équipe de la Pastorale du deuil et d’autres services d’Eglise ont besoin de forces neuves (les équipes liturgiques en particulier).

Venez ! Marchons ensemble, à la suite de Jésus, vers le Royaume de Dieu et le Bonheur promis !

Les membres de la Pastorale du deuil de la paroisse.


Le blog