L'édito du mois de Septembre

Chers frères et sœurs

Ce mois de septembre va marquer pour les écoliers, mais aussi pour certains paroissiens, la reprise des activités.

Le temps de l’été a permis pour certains d’entre nous de nous reposer ou de changer d’air. Il a pu être aussi l’occasion, dans la mesure du possible, de vivre des moments privilégiés lors de rencontres avec nos proches et avec bien d'autres personnes d’être source de joie et d'épanouissement. A ceux-là, je dirais que le terrain est propice pour aborder avec sérénité, avec courage, avec enthousiasme et détermination cette rentrée pastorale à la lumière du jubilé de notre diocèse : « Vers une Église toujours plus ardente, fraternelle et missionnaire ». C’est avec ce désir ardent du missionnaire que nous pourrons apporter à nos frères et nos sœurs dans l’épreuve, l’annonce de la bonne Nouvelle de notre salut dans la joie évangélique.

En effet, ce mois de septembre sera surtout celui des premières communions sur notre paroisse ; elles commenceront le dernier dimanche du mois d’août. Ce sera un moment de grande joie pour nos enfants qui recevront le corps du Christ pour la première fois dans leur vie, pour leur famille ainsi que pour toute notre communauté paroissiale.

Nous pourrons ensemble redécouvrir la place de l’Eucharistie dans notre vie de croyant : Elle est « source et sommet de la vie chrétienne ». Bien plus encore, l’occasion nous sera donnée de prendre conscience de la vocation qui est la nôtre en ce monde : devenir de jour en jour pain de vie pour la croissance humaine et spirituelle de nos frères et sœurs. Nous puiserons dans l’eucharistie, la force nécessaire pour un nouvel élan missionnaire afin de bâtir dans la paix et dans la joie notre paroisse et notre diocèse.

La fête de la Nativité de la Vierge Marie le 8 septembre et le pèlerinage des familles à Valfleury le 3 octobre, seront également des moments privilégiés où, à l’école de la Vierge Marie, nous apprendrons à remettre nos vies entre les mains de Dieu afin que, comme un potier, il donne à chacune d’elles la forme qu’il désire. En ce sens, nous deviendrons des pierres vivantes pour l’édification de notre paroisse, mais aussi des disciples missionnaires dociles à la voix du Seigneur et remplis de zèle et de ferveur pour l’annonce de l’évangile.

C’est ainsi qu’à travers nos différentes célébrations liturgiques, Dieu nous appelle à « Cultiver un climat de confiance mutuelle et une amitié sincère, à une époque où la collaboration et l’unité deviennent de plus en plus nécessaires ». Dieu nous convoque, nous pousse à sortir de notre individualisme, de notre tendance à nous renfermer sur nous-mêmes et nous appelle à faire partie de sa famille (Pape François, cf, audience générale du 29 mai 2013). Alors, à nous qui sommes engagés dans la pastorale au sein de notre paroisse à quelque niveau que ce soit, à nous qui hésitons encore de nous engager au service de notre paroisse pour l’une ou l’autre raison et à tous nos fidèles, sachons retrouver ce sens de notre appartenance à l’Eglise, notre famille spirituelle. Puisse-t-elle devenir toujours davantage objet de notre attention et de nos soins afin qu’elle reflète partout l’amour du Christ pour le monde, surtout pour les plus petits.

Demandons au Seigneur, de manière particulière en cette année, la dernière de notre marche synodale vers le jubilé diocésain, d’attiser en nous la soif de nous mettre résolument au service de son Eglise. Et que Marie, la mère de Dieu et notre mère, nous accompagne dans notre engagement pour une « Église toujours plus ardente, fraternelle et missionnaire ».

Bonne rentrée à tous,
Père Floribert MULUMBA
Curé


Le blog